SAUVONS LA MADRASSA DE MATEMWE ! (ZANZIBAR)

QDH
Lancée le 06 feb 2021

15 162 €

collectés sur 15 000 €

Objectif atteint avec succès !

100% atteint avec 497 participants

Fermée depuis le 11 mai 2021

MISE À JOUR  | 16.04.2021

+++++++++++++++++++++

(Si tu découvres ce projet, nous t'invitons à lire en détail les objectifs que nous espérons atteindre inch'Allah en cliquant sur ce lien : https://www.queduhoob.com/sauvons-la-madrassa-de-matemwe/)

+++++++++++++++++++++

As salam aleycoum, 

Il y a quelques mois, cette école coranique était dans un état pitoybale ! Aujourd’hui, par la grâce de notre créateur et par vos dons, nous avons pu commencer à la rénover et à l'embellir. Al hamdoulilah. 

Qu’Allah transforme vos dons en Hassanates qui vous ouvriront les portes du paradis.

Par la permission d'Allah et grâce à vos dons nous avons pu : 

1. Finaliser la peinture des murs de la Madrassa 

Retrouvez en bas de page les photos " AVANT TRAVAUX " 

2. Remplacer les tapis des salles de classe et des salles de prière 

3. Installer de nouveaux ventilateurs de plafond

4. Remplacer les tableaux à craie par des tableaux blancs

Qu'en pensez-vous ? N'est-elle pas magnifique cette madrassa avec ses "nouveaux habits" ? 

Est-ce que l'on s'arrête en si bon chemin ? Ou est-ce que l'on fait encore un petit effort pour finaliser la rénovation de la madrassa ? 

Non, mes chers frères et soeurs, personne ne peut laisser tomber ces petits enfants. Nous devons leur offrir des conditions dignes car ils apprenent les paroles d'Allah et de son Prophète ﷺ .

Quels travaux restent-ils à effectuer ? 

- Renforcement de la structure (principalement le toît) 

- Remplacement des fenêtres 

- Achat de la nouvelle photocopieuse 

- Installation et/ou remplacement des portes pour séparer les salles.

- Réparation des fuites dans la salle d'ablution. 

Pour cela, nous faisons de nouveau appel à votre générosité en ce mois beni de Ramadan. 

La maison d'Allah dans laquelle on y apprend son livre a besoin de vous ! Abou Bakr et ses élèves/étudiants ont besoin de vous. Répondez à l'appel, et participez en donnant quelques euros ou en partageant cette cagnotte autour de vous. Rappelez-vous des paroles de notre bien aimé Prophète ﷺ : 

« Celui qui montre un bien a la même récompense que celui qui l'a fait ».

L'intégralité des fonds perçus servira uniquement à la rénovation de la madrassa. 

Seuls les frais Cotizup seront déduits du montant total collecté. 

Nous vous tiendrons informé de l’avancée des travaux sur notre instagram @queduhoob, et sur notre blog https://www.queduhoob.com.

Qu’Allah vous récompense. Amine 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

SAUVONS LA MADRASSA DE MATEMWE ! (ZANZIBAR)

Février 2021

Chers frères et sœurs,

Lors de notre road-trip en Tanzanie et sur l’île de Zanzibar, nous avons séjourné dans un petit village situé à l’est de l’ile.  

Matemwe est un petit village dans lequel les habitants vivent principalement de la pêche. Cette partie de l’ile est connue pour son immense plage de sable blanc. C’est pour se reposer et flâner sur la plage que les touristes viennent visiter ce coin de Zanzibar.  

Peu de voyageurs se rendent dans les petits villages et ceux qui y passent ne sortent que très rarement à la rencontre de la population locale préférant le confort et la détente que leur offrent leur hôtel.  À Matemwe, il n’existe pas d’infrastructures touristiques en dehors des complexes hôteliers et quelques rares restaurants. 

Vous nous connaissez maintenant à travers notre blog, et vous savez que ce n’est pas la définition que l’on se fait du voyage. Nous avons donc décidé d’aller visiter le village et, très vite, notre arrivée n’est pas passée inaperçue…

Nous sommes allés à la rencontre des villageois afin d’échanger avec eux. Al hamdoulilah, ils nous ont offert un accueil hors du commun que l’on oubliera jamais. Les zanzibaris dans leur grande majorité sont des gens aux qualités exceptionnelles, souriant, généreux et attachés à leur religion. Qu’Allah les préserve et préserve leur belle île de tout mal. Amine  

Après avoir mangé dans un petit restaurant local, nous nous sommes rendus à la madrassa où les enfants et les adolescents étudient le coran et les sciences islamiques. Pas moins de 600 élèves sont accueillis dans cette petite école. Chaque année des dizaines de jeunes terminent l’apprentissage du coran par cœur. Ces centaines de sourires sur le visage des enfants ne nous ont pas laissés indifférent. 

En visitant l’école, nous avons été stupéfaits, choqués et révoltés par les conditions dans lesquelles ces enfants étudiaient le livre d’Allah : 

⁃    Peu d’électricité 

⁃    Peintures abimées 

⁃    Tapis délabrés 

⁃    Moustiques 

⁃    Ventilation défaillante 

⁃    Tableaux archaïques et illisibles  

⁃    Photocopieuse qui ne fonctionne plus 

⁃    Étagères dans un état pitoyable

En somme, des conditions qui ne favorisent pas l’apprentissage et la connaissance.  

Imaginez ne serait-ce que 5 secondes que nos enfants étudient dans ces conditions… Ne serions-nous pas révoltés ? Resterons-nous bras croisés sans essayer de faire quelque chose pour améliorer leurs conditions? 

Ces petits enfants tanzaniens, sont les nôtres, ils sont les vôtres.  Le meilleur des hommes n’a t-il pas dit : « Aucun d'entre vous ne sera jamais véritablement croyant tant qu'il n'aimera pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même ». (Rapporté par Boukhari et Muslim)

Nous n’imaginerions pas une seule seconde nos enfants apprendre dans de telles conditions. 

Nous avons rencontré le directeur et enseignant de cette école, afin de profiter de sa science et échanger avec lui.

Il s’appelle Abou Bakr, il a donné sa vie à l’enseignement. Il enseigne depuis toujours dans cette école. Il le fait bénévolement tous les jours mash’Allah. Lorsque l’un de ses étudiants apprends le coran par cœur et qu’il estime qu’il est apte à l’enseignement, alors Abu Bakr lui demande de prendre en charge quelques élèves (souvent les plus jeunes). 

Très touchés par cet homme, ses qualités et son dévouement à l’islam, ma femme et moi nous sommes regardés, et un long silence a accompagné nos regards. On a tout de suite pensé que l’on ne pouvait pas être témoins de cela, voir tous ces enfants dans une telle situation et ne rien faire… 

J’ai tout de suite pensé au Hadith de notre noble Prophète ﷺ dans lequel il dit :

«Allah vient en aide au serviteur tant que ce dernier vient en aide à son frère», «celui qui s'occupe des besoins de son frère alors Allah sera s'occuper de ses besoins» (rapporté par muslim).

N’aimerais-tu pas cher frère, chère sœur qu’Allah te vienne en aide ? Qu’Allah te soulage de ta peine et s’occupe de tous tes besoins sans même que tu n’aies à y penser ? Nous si… 

Par la suite, nous avons passé du temps avec Abu Bakr et soubhna’Allah, nous n’avons entendu de lui ni demandes, ni plaintes. 

De notre propre gré, nous lui avons proposé notre humble aide en espérant la récompense d’ALLAH. 

Avec lui, nous avons listé les travaux qu’il faudrait entreprendre afin que la madrassa puisse continuer à accueillir des futurs élèves dans des conditions décentes. 

Voici la première étape de la rénovation de la madrassa : 

-    Refaire la peinture de toutes les pièces. 

-    Remettre à neuf tout le système électrique

-    Rénover la moquette 

-    Achat d’une nouvelle photocopieuse  

Nous avons estimé le coût de ces travaux à : 3500 euros. 

Cela comprend l’achat du matériel, le transport et la rémunération des ouvriers. 

Ce projet est tellement primordial que nous ne pouvions pas nous en aller sans avoir posé la première pierre… C’est pourquoi, sur nos propres fonds, nous avons décidé d’acheter de la peinture, de payer le transport jusqu’au village et payer des travailleurs afin qu’ils commencent au plus vite à remettre en état ce magnifique lieu de savoir. 

Al hamdoulilah, voici les résultats : 

Il reste donc 3000 euros de travaux et d’achats à effectuer (après avoir enlevé le coût de la peinture).

Mes chers frères et sœurs, nous ne pouvons pas nous arrêter en si bon chemin. Il reste énormément de travaux à faire, mais comme nous le disons toujours, ce sont les petits cailloux qui font les grandes montagnes et si tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! Ne laissons pas ces centaines d’enfants apprendre la meilleure des sciences dans de telles conditions. 

Chacun peut apporter sa petite pierre, en donnant de l’argent qu’Allah lui a donné ou en invoquant en faveur de la réalisation de ce projet ou en partageant cette cagnotte. 

Muslim rapporta d’après Abû Mas’ud Al Ansari qu’un homme vint au prophète (PBSL) et dit : Ma monture est morte, donne m’en une autre. Il répondit : « Je n’en ai pas. » Un homme dit : Ô messager d’Allah ! Je vais lui indiquer quelqu’un qui lui donnera ! Le messager d’Allah (PBSL) dit : « Celui qui indique le bien a la même récompense que celui qui le fait. »

L'intégralité des fonds perçus servira uniquement à la rénovation de la madrassa. 

Seuls les frais Cotizup seront déduits du montant total collecté. 

Nous vous tiendrons informé de l’avancée des travaux sur notre instagram @queduhoob, et sur notre blog https://www.queduhoob.com.

Qu’Allah vous récompense. 

Cagnotte clôturée avec 497 participants
+ 1 €
Le 11 May 2021
par un anonyme
+ 10 €
Le 11 May 2021
par un anonyme
+ 100 €
Le 11 May 2021
par un anonyme
privé
Le 11 May 2021
par Ibtesam Reguig
privé
Le 11 May 2021
par Anonyme
+ 100 €
Le 11 May 2021
par un anonyme

Veuillez patienter...
Afficher plus de participants